Les femmes poupées

femmes poupeesIl n’y a pas si longtemps j’ai entendu Rufus lisant une lettre écrite par une femme fontaine. C’était sur France Culture et c’était un extrait d’un spectacle qu’il donne ou va donner. Mystère, étrangeté, mythe, ce phénomène est suffisamment passionnant pour donner envie qu’on lui dédie une œuvre d’art vivant.

Je me dis du coup qu’il y aurait peut-être quelque chose à créer du côté de celles qu’on appelle les femmes poupées. C’est justement une femme médecin esthétique qui en parle dans la vidéo que vous allez voir. Heureuse ou paradoxale association qui tendrait à prouver que  :
– Le fait d’être également une femme ne rend pas subjectif
– La chirurgie plastique qu’elle soit française ou internationale n’est pas qu’une machine à fric et que le jugement de tempérance et de réserve y existe également.

Oui parce que ce médecin y est dans ses mots et dans la tonalité de son commentaire très critique à l’égard de ce phénomène. De quoi s’agit-il ? De jeunes femmes qui par le biais d’interventions et de régimes effarants cherchent à transformer leur corps de façon à ce qu’il ressemble à celui de ces poupées qui font rêver les petites filles.

On pense à Barbie bien sûr mais somme toute c’est en général le visage lisse et le corps sculptural de ces héroïnes de plastique qui fascinent encore ces post ados qui ou bien ne veulent pas en finir avec le monde idéal de l’enfance ou bien ont trouvé la matière d’un intérêt pérenne autour d’elles qui va durer d’autant plus qu’elles sont encore jeunes et qu’elles sont elles-mêmes l’objet du spectacle.
A vous de juger

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s