Couvre feu II : le nouveau blockbuster de Tunisiewood

En dolby darbouka surround, voici Couvre feu II, le nouveau blockbuster de Tunisiewood. Si l’unité de temps est respectée ( nuit balles et blanche), cette fois la TN Army ( que Dieu lui prête son concours) et la police ( que Dieu lui ouvre les yeux)  n’affrontent plus les milices du clan Zaba mais des jeunes du clan Zavapas.

Tunisiewood se positionne clairement comme un concurrent sérieux d’Hollywood et de Bollywood.
A l’instar de Ghannouchi I et II ou de Kasbah I et II, Couvre feu II commence déjà à faire le buzz sur Twitter et Facebook, d’ailleurs le film a bénéficié de nombreux trailers en version matraque et en teaser vidéo ( agence Rajhi)  qui ont très vite crée un effet d’attente auprès des amateurs du genre, soit près de 10 millions de spectateurs qui commencent à s’habituer à ces films d’exception.

A la baguette, les productions BCE communiquent peu sur le film laissant les fans ou les anti faire la promotion de ce nouveau blockbuster 100% tunisien. Diffusion depuis samedi 7 mai à partir de 21h et pour une durée indéterminée.

Source caricature

3 réflexions au sujet de « Couvre feu II : le nouveau blockbuster de Tunisiewood »

  1. Cher Monsieur,
    merci de me mettre à l’honneur (par mon dessin) sur votre site.

    Sans doute n’avez-vous pas lu l’avertissement que j’ai pris soin de spécifier sur mon blogue : « toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l’auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits. »

    Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l’internet ou d’ailleurs… »

    La moindre des choses eut donc été de me demander mon autorisation… Je sais bien que ce n’est pas dans les habitudes d’internet où la règle semble être ; je trouve un truc qui me plaît, je le prends.

    Je vous remercie néanmoins d’avoir mis un lien vers mon blogue, mais à l’avenir, n’hésitez pas à me contacter (il y a même un formulaire prévu pour ça) avant toute utilisation. Compte-tenu de la teneur intéressante de votre publication, je vous autorise donc rétroactivement à l’illustrer avec ce dessin…

    Cordialement

    Maëster

  2. Maëster : Vous avez raison, j’aurais du lire l’avertissement présent sur votre blogue.
    Effectivement, il est très pénible de voir une création originale et personnelle être reprise sans autorisation. Mon intention n’était pas du tout de profiter de votre travail impunément, c’est la raison pour laquelle j’ai mis le lien à la fin de cet article.
    Je vous remercie pour votre autorisation même rétroactive et vous prie de m’excuser si cet emprunt vous a importuné.

  3. Voilà, vous êtes tout pardonné (parce que courtois). Allez en paix. Et la Tunisie aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s