Le vocabulo’coq : caïd

Des caïds immatures a dit Roselyne Bachelot. Elle parlait de certains joueurs de l’équipe de France. La veille ou l’avant-veille, elle les avaient soutenus. Roselyne des terrains et Roselyne des villes ne font pas bon ménage.
En tous les cas, ce ne furent pas des coqs. Mais pour autant des caïds, j’en doute.

Le mot a un sens péjoratif, employé par les autorités pour designer des gens de la banlieue,  il désigne un individu qui fait la loi dans un lieu et impose ses volontés aux personnes qui s’y trouvent.

Le mot caïd vient de l’arabe. Voici ce que nous dit l’étymologie :  » Qā‘id est un terme général employé pour désigner un chef militaire, quel que soit son grade : signification étendue et peu précise. Plus que d’une fonction, il s’agit d’un titre honorifique que l’on attribue aussi bien au chef d’une tribu qu’à un officier subalterne. »*

Le mot inspire directement  » le Cid » de Corneille. Meilleure référence que celle de la ministre des sports et en plus c’est une tragi-comédie.A t-elle utilisé le terme à dessin pour son origine et son contexte très local d’utilisation? Ben oui.
En banlieue, il y a de caïds, au parlement il y a des notables. Et il n’est pas sûr que les premiers soient plus malhonnêtes que les deuxièmes.

Prochain mot : Catimini ( en)

Les autres mots vilains du coq déjà sortis : Fiasco, Lapin, Gabegie, Blépharoplastie , Défense en accordéon, Taupe, Poukaver

* Source Encyclopédie Universalis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s