USA, football spectacle

Le football est un spectacle et les Etats-Unis en sont devenus un grand acteur. Pas du côté du football business dont cette coupe du monde 2010 comme la Champions League est l’un des phénomènes.
Non, les Etats-Unis ont fait le spectacle au sens précis que ce mot a dans le contexte artistique. Un show sur le terrain et en dehors du terrain avec ces grands ressorts dramatiques que sont le suspens, la joie, les larmes, la colère, l’esprit de revanche et l’exubérance.

Sur le terrain

Rocky à Pretoria

L’Equipe des Etats-Unis nous a joué jusqu’au bout un remake de Rocky. Le scénario était classique mais palpitant. Mené contre l’Angleterre, les américains égalisent. Mené 2-0 contre la Slovénie, les américains égalisent. Mené contre le Ghana, les américains égalisent.

Dans tous les cas, l’équipe des Etats-Unis revient dans les dernières minutes de la partie. Obligé de gagner contre l’Algérie, les Yanks n’y arrivent pas. La rencontre va entrer dans le temps supplémentaire, c’est la 90è minute, les américains marquent. 1 minute avant, ils étaient éliminés, les voila qualifiés pour les huitièmes de finale et premier de leur poule.

Jamais battu, l’esprit accrocheur du fight spirit même contre plus fort que soi et le talent d’aller jusqu’au bout du suspens.

Coups bas mais pas de K.O

Mieux : les Etats-Unis nous ont fait le coup du « je surmonte tout y compris l’injustice ». Un but refusé par l’arbitre Koman Coulibaly contre la Slovénie. Un but refusé contre l’Algérie. Dans les deux cas 2 buts valables. Et malgré cela, l’équipe des USA se qualifie. Dans le genre, il a subi une injustice qui l’a rendu plus fort, on ne fait mieux qu’au cinéma.

Le héros Donovan

Dans un drame,  il faut des figures qui ressortent. L’ Amérique aime faire vivre l’événement du point de vue d’un  héros. Focalisation efficace pour l’identification. Celui de l’équipe des Etats-Unis s’appelle Landon Donovan.

Donovan fait le métier pendant et avant le match. Pendant, il marque le premier but contre la Slovénie et celui du bout du suspens contre l’Algérie. Avant, il craque dans les conférences de presse miné par sa séparation avec sa femme. Pleurs, affaire privée et capacité à se remobiliser et a gagner pour conjurer le sort et ne pas se laisser abattre : de la bonne graine de drame à l’américaine. The show must go on.

Dans les tribunes

Supportrices sexy, supporters barrés


C’est la colonie américaine qui se fait remarquer.
Des supportrices américaines sexy et des supporters aux tenues exubérantes. Faire le spectacle et ne pas se contenter de le suivre : le fan version réseau social ne pouvait naitre qu’aux Etats-Unis

Where’s the party? Just find Clinton


Bill Clinton aime le soccer. On ne le savait pas mais il l’a fait savoir. Présent dans les tribunes lors du match contre l’Algérie, l’ancien président des Etats-Unis s’est fait accompagner par Mick Jagger pour assister à celui contre le Ghana.

Toutes les caméras sur ces deux personnalités publiques, trend topic sur Twitter, ont été les stars de la soirée de l’élimination avec Gyan. Broadway et Hollywood n’ont qu’à bien se tenir, le show s’est déplacé en Afrique du Sud.

Ça fait près de 40 ans qu’on nous dit que le football en version soccer a du mal à s’implanter aux Etats-Unis. Qui sait, cette apparition de guest dans les tribunes de la coupe du monde donnera peut-être le coup de fouet décisif pour son évolution ?

D’autant que la presse et les blogueurs américains se sont passionnés pour les aventures des Yanks en Afrique du sud. Voilà un beau titre de film.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s