Conte de fées néo-zélandais


Les fées kiwi et kapongo ont du accompagner l’équipe de Nouvelle-Zélande en Afrique du sud. C’est seulement la deuxième fois que les néo-zélandais se qualifient pour une coupe du monde et pour cette deuxième édition, ils assurent et surprennent.

Un but égalisateur à la dernière minute contre la Slovaquie. L’ouverture du score et un match nul 1-1 contre l’Italie, celui qu’on appelle le Petit Poucet de la coupe du monde 2010 est effectivement en train de vivre un conte de fées.

Bien sûr, les All Whites ( par opposition aux All Blacks du rugby) ont juste fait deux matches nuls. Mais ils ont marqué dans les deux matches et jusqu’à preuve du contraire tenir en échec le champion du monde sortant est un exploit.

Les néo-zélandais profitent-ils de l’effet hémisphère sud qui semble prégnant en ce début de coupe du monde ? Peut-être mais ils donnent surtout l’impression d’avoir envie de jouer et surtout d’être heureux d’être là. Les néo-zélandais se sont qualifiés en profitant de la reversion de l’Australie dans la fédération asiatique, ils iront peut-être plus loin que les Socceroos.

Crédit photo : Sport.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s