La coupe des miracles

La Suisse vient de battre l’Espagne 1-0. Le commentateur suisse qui parle de miracle est dans le vrai. Et, en passant, très honnête.

Ce score obtenu à l’issue d’un but de minimes est presque impossible à admettre. J’ai regardé jouer la Roja pendant les dix dernières minutes de la première mi-temps de son match inaugural de coupe du monde 2010 et plus que jamais j’en fais mon favori pour la gagner.

Un pressing haut, toujours plusieurs solutions pour le porteur du ballon, 3, 4 ou 5 joueurs dans la surface de réparation suisse, une volonté permanente d’offrir des passes qui font avancer, du mouvement, des accélérations, un Xavi performant qui redonne du sens au poste de milieu relayeur… En bref, je me suis régalé et question joga bonito, l’Espagne surpasse le Brésil.

Oui mais les espagnols n’ont pas marqué. Oui mais les espagnols ont encaissé un but. Oui mais les espagnols ont finalement perdu.

On ne peut jamais être sur de rien, mais tout de même, cette défaite de l’Espagne est plus un accident qu’autre chose.
Et je ne crois pas que la sélection ibérique s’est vue trop belle. Elle a une revanche à prendre, et dos au mur, elle doit montrer qu’elle est aussi forte mentalement.

Cette défaite lui aura peut-être fait du bien. C’est le Chili et le Honduras qui vont morfler.


Crédit photo : Sport.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s