Connais-toi toi-même sans feed-back

Socrate sait qu’il ne sait rien. Pour commencer à connaître, il a besoin de l’autre pour prendre conscience de son savoir.
Il échange, il discute, il dialogue et à force il s’aperçoit qu’au fond de lui il possède un savoir intérieur.Dans le monde de l’entreprise, la prise de conscience du savoir et du savoir-faire doit normalement passer par le feed-back. Or, beaucoup de managers ne semblent pas comprendre les enjeux du feed-back. On se retrouve donc devant  un management muet qui ne dit rien par rapport à la tâche qu’il est censé définir, piloter et valider.
Que se cache t-il derrière ce refus de la fonction retour pour les managers? Les raisons sont multiples.
Le manager  :

  • n’ose pas remettre en question le travail réalisé
  • ne possède pas les éléments pour valider le travail
  • n’a pas le temps de valider
  • n’est pas la vraie ressource de la validation mais un intermédiaire impuissant dans la chaîne du workflow

Un manager qui ne comprend pas les impératifs du feed-back et de la communication descendante est un manager incompétent. Il laisse s’instaurer des comportements viciés chez ces collaborateurs. D’abord du stress et de l’inquiétude qui peuvent prendre la forme d’un burn out préjudiciable pour tous. Ensuite de la défiance voire du mépris, puisque le manager est caractérisé soit  comme un responsable  froid ou alors comme un encadrant qui ne mérite pas son poste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s