Colonie chaude pour patrie froide

Les ultramarins ont la musique dans la peau, un poil dans la main et le gène de la fonction publique.
Mes amis réunionnais d’enfance m’avaient déjà  appris que ces idées étaient des clichés post coloniaux. Proposer aux ultramarins d’être des français à part entière et continuer à les considérer comme des peuples pittoresques n’est-ce pas une forme larvée de colonialisme?
Les guadeloupéens viennent de montrer qu’ils ne sont pas voués à la biguine et aux uniformes de fonctionnaires. Des émeutes, un mort…., voilà une gifle qui devrait réveiller l’hexagone.
guadeloupe6

Source